fbpx

Dans cette période complexe que nous affrontons depuis quelques jours, que faire de ce flot d’émotions qui nous traverse ?
Parce que la “forme émotionnelle” participe de notre état de forme globale, les experts de l’IRFO vous proposent d’aborder cette situation inédite sous l’angle des émotions et des bienfaits de leur régulation…

 

“ACCEPTER DE RESSENTIR”

par Annie Carton-Caron et le Dr Marc Haÿ

Dans cette période d’’inquiétude et de bousculade émotionnelle, il peut être important de ressentir comment nous sommes touchés par les différentes situations auxquelles nous sommes confrontés depuis que nous ne pouvons plus sortir, et qu’’il nous faut réorganiser le temps, vivre en vase clos seul ou avec ses proches, faire face à un flot continu d’’informations, etc.

Tout ceci est inédit et ne nous laisse pas la possibilité de nous appuyer sur des expériences préalables (déjà vécues) pour appréhender cette situation.

DE L’IMPORTANCE DE RESSENTIR L’IMPACT ÉMOTIONNEL DE CE QUE NOUS VIVONS

Dans ce contexte, il peut être aidant de ressentir l’impact de ce que nous vivons, de nos émotions désagréables comme de nos émotions agréables. Nos inquiétudes, nos tristesses, nos colères, nos peurs, mais aussi nos petits moments de plaisir : ceux d’’être en famille, d’avoir des nouvelles de nos proches. Ressentir simplement ce qui nous touche, se rendre compte de nos comportements parce qu’’ils expriment de façon visible ce que nous vivons plus en profondeur. Etre plus réactif que d’habitude, voire s’énerver facilement, peut simplement nous indiquer, nous montrer que nous sommes sous pression.

Il n’’y a pas à juger nos ressentis : ils sont l’’expression de notre humanité et nous pouvons les accueillir avec humilité.

… POUR REGULER NOS ETATS EMOTIONNELS

Certains travaux comme ceux qui étudient la régulation émotionnelle (Gross, 2002) ont en effet montré que la connaissance de ces états est une étape indispensable pour agir sur l’’intensité et les conséquences de nos émotions. La personne qui ne reconnaît pas ses émotions ainsi que l’origine de celles-ci prend le risque de rester sous tension. Nous vous invitons à être attentif et bienveillant face à vos états émotionnels. Pour vous y aider, il existe des outils pratiques telles que les cartes des émotions notamment pour les enfants, ou des vidéos que vous pourrez trouver sur les réseaux sociaux. Pour les plus grands, exprimer votre vécu par la parole ou par écrit peut atténuer les conséquences désagréables d’’une émotion trop contenue qui au final risque de s’’exprimer de façon décalée ou inappropriée.

Autorisez-vous cette expérience, elle ne pourra que vous faire du bien.

Pin It on Pinterest

Share This
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. Consultez notre Politique de confidentialité
J'accepte
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. Consultez notre Politique de confidentialité
J'accepte